CIC News > Latest News > Immigrate > National & Regional News > Le Canada élargit ses cibles d’immigration jusqu’à 2021 avec des rôles prépondérants pour l’Entrée express et les programmes des candidats des provinces. 1.3 million de nouveaux résidents permanents devraient être accueillis en vertu des nouvelles cibles du plan d’immigration

Le Canada élargit ses cibles d’immigration jusqu’à 2021 avec des rôles prépondérants pour l’Entrée express et les programmes des candidats des provinces. 1.3 million de nouveaux résidents permanents devraient être accueillis en vertu des nouvelles cibles du plan d’immigration

Font Style

Font Size

Le Canada a augmenté ses cibles d’immigration pour 2019 et 2020 et devrait étendre son plan pluriannuel des niveaux d’immigration jusqu’à 2021, préparant le terrain pour l’arrivée des 1.3 million de nouveaux résidents permanents entre 2018 et 2021.

Les changements furent annoncés dans un rapport fait au Parlement  par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada  (IRCC) en 2017 qui a été rendu public ce 31 octobre 2018. Le rapport coïncide avec le premier anniversaire du plan pluriannuel d’IRCC, qui fut introduit pour guider la planification de l’immigration canadienne de 2018 à 2020.

L’augmentation des cibles et la prolongation du plan d’un an, positionne le Canada pour accueillir plus de 1.3 million de nouveaux arrivants entre 2018 et 2021 par le biais des différentes catégories d’immigration, telles que la catégorie économique, le regroupement familial et les considérations d’ordre humanitaires, en fonction des cibles annuelles.

Le plan révisé demande pour une augmentation graduelle des cibles d’admissions annuelles, de 310,000 nouveaux résidents permanents en 2018 à 350,000 en 2021. Les cibles pour 2019 et 2020, originellement établies à 330,000 et 340,000 sont maintenant de 330,800 et 341,000.

« Dans le cadre de ce plan, le Canada accueillera davantage de travailleurs de talent dotés des compétences et du savoir-faire dont notre économie a besoin, il réunira davantage de familles et recevra davantage de réfugiés prêts à commencer une nouvelle vie ici » stipule Ahmed Hussen, Ministre de l’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, dans l’introduction de son rapport.

Rôles prépondérants pour l’Entrée express et les programmes des candidats des provinces

Les programmes d’immigration économique sont gérés par le système fédéral d’Entrée express, et les programmes des candidats des provinces canadiennes continueront de jouer un rôle important dans le cadre du nouveau plan d’immigration, qui accroît le nombre potentiel d’admissions en vertu de chaque programme en 2019.

Le système d’Entrée express gère le bassin des candidats pour les trois catégories principales d’immigration fédérale – La catégorie des travailleurs qualifiés (fédéral), la catégorie des travailleurs de métiers spécialisés et la catégorie de l’expérience canadienne.

En fonction des cibles annuelles, presque un quart, soit 331,000 des 1.3 million de nouveaux résidents permanents attendus par la fin de 2021,  sont projetés d’arriver par le biais d’une des trois catégories d’immigration économiques gérés par le système d’Entrée express.

Pour découvrir si vous êtes éligible pour entrer le bassin Entrée express, veuillez remplir un formulaire d’évaluation gratuit.

Les programmes des candidats des provinces (PCPs) ont une cible combinée de 255,100 sur quatre ans, qui compte pour presque 19 pourcent du total des 1.3 million d’admissions pour cette période.

Chaque année et en fonction des besoins du marché du travail local, ces programmes permettent aux provinces et territoires participants de désigner un nombre fixe de demandeurs à la résidence permanente.

Années après années, l’admission en vertu des programmes des candidats des provinces accroît de presque 18 pourcent de l’objectif global des cibles d’admissions pour 2018 à 20.2 pourcent de l’objectif global des cibles d’admissions pour 2021.

Hussen a souligné le rôle des PCPs dans l’expansion du plan des niveaux d’immigration d’IRCC, en notant que le plan a été développé « en consultation étroite avec les provinces et les territoires, leur permettant d’accueillir un plus grand nombre de personnes dans le cadre de leurs programmes des candidats des provinces. »

Vous recherchez plus d’informations concernant les programmes des candidats des provinces canadiennes ? Utilisez notre explorateur des PCPs interactif pour découvrir les différents programmes, filtrer votre recherche et rester à l’affût des dernières informations concernant les PCPs.

Dans l’ensemble, les programmes d’immigration économique seront responsables pour la majorité des nouveaux-arrivants en 2018 et 2021, avec environ 60 pourcent des 1.3 million de nouveaux résidents permanents arrivant en vertu des catégories économiques d’immigration canadienne. Les autres programmes dans cette catégorie comprennent le programme pilote d’immigration au Canada atlantique ainsi que les programmes d’immigration économiques administrés par la province du Québec.

De nos jours, le Canada fait face à de « nouveaux enjeux », notamment un vieillissement démographique ainsi qu’une baisse du taux de natalité dont l’accent sur l’immigration économique devrait adresser, indique Hussen.

Parmi les cibles de la catégorie économique du plan révisé des niveaux d’immigration, on constate notamment l’absence des cibles pour le Québec, qui sont listés comme « à déterminer » dans la mise à jour.

IRCC a attribué cela à la récente élection générale du Québec qui a vu la perte du gouvernement libéral et la victoire de Coalition Avenir Québec.

IRCC a indiqué que l’échéance de l’élection voulait dire que le Québec n’a pas pu finaliser ses niveaux d’immigration pour 2019 et au-delà afin d’être compris dans ce plan et seront alors établis en consultation avec le nouveau gouvernement.

Expansion potentielle du regroupement familial

L’expansion du plan des niveaux d’immigration reflète également les engagements du gouvernement fédéral envers la réunification des familles.

IRCC est en train d’étendre la gamme d’admissions potentielles par le biais des époux/se, partenaires, et parrainage d’enfants tout en maintenant ses cibles de 2018 à 2020. Les cibles de cette catégorie pour 2021 sont de 70,000 personnes.

IRCC a également étendu sa gamme d’admissions potentielles en vertu du programme de parrainage des parents et grands-parents mais devrait garder ces cibles établies pour 2019 et 2020 (20,500 et 21,000, respectivement). Les cibles d’admissions pour 2021 en vertu ce programme sont établies à 21,000.

Au total, l’augmentation des niveaux d’immigration du Canada est une bonne nouvelle pour les personnes cherchant des opportunités pour commencer une nouvelle vie ici » indique David Cohen, avocat principal avec le cabinet d’avocats en immigration Campbell Cohen à Montréal.

« Dans un monde où les portes semblent se fermer pour les immigrants, ce plan nous rappelle que le Canada demeure une accueillante lueur d’espoir. »

Pour découvrir si vous êtes éligible pour un programme d’immigration canadienne, veuillez remplir un formulaire d’évaluation gratuit.

Traduit par Lauralee Beaurieux

© 2018 CICNews tous droits réservés

Tags:

Comments

One thought on “Le Canada élargit ses cibles d’immigration jusqu’à 2021 avec des rôles prépondérants pour l’Entrée express et les programmes des candidats des provinces. 1.3 million de nouveaux résidents permanents devraient être accueillis en vertu des nouvelles cibles du plan d’immigration

  1. Ahmad saad

    Je suis très intéressée à immigrer au canada et la même temps pour continuer mon doctorat dans ce pays .

We welcome your feedback

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

+