CIC News > Latest News > Immigrate > Quebec > Programme de l’expérience québécoise : les conditions de sélection antérieures au 1er novembre sont rétablies Le tollé suscité par la réforme introduite le 1er novembre a forcé le gouvernement à revenir aux critères antérieurs.

Programme de l’expérience québécoise : les conditions de sélection antérieures au 1er novembre sont rétablies Le tollé suscité par la réforme introduite le 1er novembre a forcé le gouvernement à revenir aux critères antérieurs.

Font Style

Font Size

Les étudiants internationaux diplômés au Québec qui présentent une demande dans le cadre du Programme de l’expérience québécoise seront de nouveau évalués en fonction des critères qui étaient en place avant le 1er novembre 2019.

Cette modification est entrée en vigueur le 14 novembre.

Le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) est un programme d’immigration accélérée et populaire qui permet aux candidats qui ont obtenu un diplôme au Québec et aux travailleurs étrangers temporaires vivant et travaillant dans la province de présenter une demande de résidence permanente.

Les nouveaux critères introduits le 1er novembre ont été largement dénoncés comme injustes pour les candidats qui vivent déjà au Québec et le ministre de l’Immigration de la province, Simon Jolin-Barrette, a été obligé de faire marche arrière et rétablir les anciennes règles du PEQ.

Le mécontentement à l’égard des nouveaux critères était principalement axé sur deux nouvelles listes qui limitaient l’admissibilité au programme à des domaines de formation précis pour les étudiants internationaux et à des professions ciblées pour les travailleurs étrangers temporaires.

Ces restrictions n’existaient pas avant le 1er novembre et auraient rendu inadmissibles de nombreux étudiants internationaux et travailleurs temporaires au Québec.

Simon Jolin-Barrette a promis de réviser ces listes en consultation avec les milieux universitaires et d’affaires de la province.

Les critères introduits le 1er novembre ont rendu le PEQ accessible aux diplômés qui ont étudié au Québec pendant au moins 900 heures (un an) et qui ont acquis au moins six mois d’expérience de travail au Québec dans leur domaine de formation, et ce, après avoir obtenu leur diplôme.

Le ministère de l’Immigration du Québec indique que les candidats qui ont satisfait à cette exigence et qui ont postulé entre le 1er et le 13 novembre seront évalués en fonction des critères de sélection « qui prévalaient le 1er novembre 2019 ».

À compter du 14 novembre, cependant, les candidats ayant obtenu un diplôme d’une durée variant entre 900 et 1 799 heures ne sont plus admissibles au PEQ en raison de l’établissement des critères antérieurs au 1er novembre.

Voyez si vous êtes admissible à un programme d’immigration canadien.

© 2019 CIC News Tous droits réservés

Comments

We welcome your feedback

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

+