CIC News > Latest News > Immigrate > National & Regional News > Le Nouveau-Brunswick prévoit une augmentation importante de l’immigration au cours des cinq prochaines années L’immigration est « essentielle »  pour contrer le déclin démographique dans la province, selon le gouvernement

Le Nouveau-Brunswick prévoit une augmentation importante de l’immigration au cours des cinq prochaines années L’immigration est « essentielle »  pour contrer le déclin démographique dans la province, selon le gouvernement

Font Style

Font Size

Nouveau-Brunswick augmentation immigration

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick prévoit accroître considérablement le nombre d’immigrants dans la province au cours des cinq prochaines années afin de relever les défis économiques et sociaux posés par le vieillissement de sa population.

La nouvelle stratégie de croissance démographique du gouvernement prévoit que, d’ici 2024, ce sont 7 500 immigrants économiques qui s’établiront au Nouveau-Brunswick chaque année.

Cela porterait le taux d’immigration du Nouveau-Brunswick à près d’un pour cent de sa population totale et doublerait le nombre actuel d’immigrants qui s’établissent dans la province.

« La croissance démographique est déterminante pour l’avenir de notre province », a déclaré le ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Trevor Holder, dans un communiqué.

« Il est essentiel d’attirer et de retenir de nouveaux Canadiens pour nous aider à accroître la population de notre province et à répondre aux besoins de nos employeurs. »

Le rapport indique qu’environ 120 000 emplois seront disponibles au Nouveau-Brunswick au cours des 10 prochaines années. Les statistiques compilées par le Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick (CMNB) montrent que la population active de la province perdra 110 000 travailleurs au cours de cette même période, principalement en raison des départs à la retraite.

Le rapport souligne que la population actuelle du Nouveau-Brunswick en âge de travailler est trop petite pour profiter de ces possibilités et que la baisse du taux de natalité signifie que cette situation ne fera qu’empirer si l’immigration n’augmente pas.

« La migration internationale est une stratégie clé pour atténuer l’impact de ce déclin », peut-on lire dans la stratégie.

Vérifiez si vous êtes admissible pour immigrer au Canada

Une des grandes préoccupations énoncées dans la stratégie est la capacité du Nouveau-Brunswick d’appuyer des services sociaux essentiels comme les soins de santé. Le rapport indique qu’au Nouveau-Brunswick, le nombre de personnes en âge de travailler pour chaque personne âgée est passé de 4,6 à 3,1 entre 2008 et 2018 et pourrait atteindre 2,3 en 2027.

« Cela aura une grande incidence sur la capacité de financement des services économiques et sociaux de la province, » indique le rapport. « À court et à long terme, pour répondre aux besoins en soutien d’une population vieillissante dans un contexte où l’assiette fiscale rétrécit, le Nouveau-Brunswick doit encourager les mouvements dans la province afin d’améliorer ses perspectives démographiques. »

Créer un élan

Selon la stratégie, l’augmentation de l’immigration dans la province se fera principalement par l’entremise du Programme des candidats de la province du Nouveau-Brunswick (PCNB) et du Programme pilote d’immigration au Canada atlantique.

Le PCNB permet au Nouveau-Brunswick de désigner chaque année un nombre déterminé de travailleurs qualifiés, d’entrepreneurs et de diplômés étrangers admissibles des établissements postsecondaires du Nouveau-Brunswick pour la résidence permanente.

Le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique est un partenariat entre les gouvernements provinciaux et le gouvernement fédéral dirigé par les employeurs, et lancé l’an dernier pour aider les employeurs de la région de l’Atlantique à embaucher des travailleurs étrangers afin de combler les pénuries de main-d’œuvre.

Selon le document, l’allocation de la province dans le cadre de ces programmes est de 2 100 en 2019, en hausse par rapport à 625 en 2014.

« Nous devons poursuivre sur cette lancée et viser une croissance démographique continue et une hausse de la migration de nouveaux arrivants répondant aux besoins ciblés de l’économie et du marché du travail de la province, » indique la stratégie.

Entre autres objectifs, la stratégie prévoit également l’atteinte, d’ici 2024, d’un taux de rétention des immigrants de 85 pour cent et l’augmentation, au cours des cinq prochaines années, du nombre d’immigrants francophones de 2 pour cent par année pour qu’ils représentent un total de 33 pour cent de tous les immigrants dans la province, qui reconnaît le français et l’anglais comme ses langues officielles.

Un objectif de 7 500 « très réalisable »

La stratégie du gouvernement fait écho aux conclusions d’un rapport publié en novembre dernier par le CMNB, qui demandait également d’accroître l’immigration dans la province à un pour cent de la population du Nouveau-Brunswick.

Alex LeBlanc, directeur général du CMNB, a déclaré à CIC News que l’objectif de la province est « très réalisable » et que l’échéancier permettra à la province de préparer des systèmes de soutien qui aideront les collectivités à bien accueillir et aider les nouveaux arrivants qui s’établissent au Nouveau-Brunswick.

« Cette stratégie symbolise vraiment la transformation que vit le Nouveau-Brunswick », a déclaré M. LeBlanc lors d’une entrevue téléphonique. « En tant que province, nous appuyons pleinement la valeur de l’immigration, la contribution des nouveaux arrivants et nous sommes déterminés à accueillir beaucoup plus de gens au Nouveau-Brunswick dans les années à venir. »

Plan d’action

Le Nouveau-Brunswick vise à atteindre ses objectifs de croissance démographique au moyen d’un plan d’action de 60 mesures énoncées et fondées sur quatre grands objectifs :

  • Attirer une main-d’œuvre qualifiée qui correspond aux besoins du marché du travail ;
  • Recruter des entrepreneurs qui appuient une croissance économique durable ;
  • Créer un environnement où les nouveaux arrivants et leur famille peuvent s’établir au Nouveau-Brunswick et y réussir ;
  • Encourager les collectivités à bâtir une province plus diversifiée et accueillante.

En matière d’immigration, les objectifs contiennent un certain nombre de mesures clés concernant les francophones, les étudiants étrangers, les entrepreneurs internationaux et les travailleurs qualifiés, les entreprises et les communautés.

Voici quelques-unes des principales mesures en matière d’immigration énumérées dans le Plan d’action pour la croissance démographique du Nouveau-Brunswick 2019-2024 :

  • Créer une série d’outils et de ressources qui vont éduquer, informer et aider les employeurs du Nouveau-Brunswick à recourir à l’immigration pour répondre à leurs besoins en main-d’œuvre ;
  • Encourager les étudiants étrangers à rester et à s’établir au Nouveau-Brunswick après l’obtention de leur diplôme ;
  • Aborder les questions de reconnaissance des titres de compétences étrangers pour les candidats à l’immigration et leurs conjoints et conjointes ;
  • Promouvoir les programmes provinciaux d’immigration dans les marchés francophones ;
  • Appuyer les efforts d’engagement du public qui brisent les stéréotypes ou les idées fausses en mettant l’accent sur les réalités démographiques de la province, les avantages de l’immigration et l’importance d’accueillir les collectivités ;
  • Examiner le volet Entrepreneurs du PCNB pour s’assurer qu’il permet aux nouveaux arrivants de démarrer des entreprises et de réussir ;
  • Aider les organismes à offrir les services d’établissement nécessaires pour répondre aux besoins des conjoints et des conjointes ainsi que des enfants de nouveaux arrivants ;
  • Inciter les administrations locales et les intervenants communautaires à appuyer un processus de visites de prospection des nouveaux arrivants ;
  • Promouvoir la formation en compétences culturelles auprès des employeurs du Nouveau-Brunswick.

Vérifiez si vous êtes admissible pour immigrer au Canada

Traduit par Alexandra Miekus

© 2019 CIC News tous droits réservés

Comments
Express Entry: Canada holds 2nd largest draw ever.Learn more.
+