CIC News > Latest News > Immigrate > National & Regional News > L’Île-du-Prince-Édouard espère attirer davantage d’immigrants francophones Un bureau d’affaires de l’Île-du-Prince-Édouard a produit une trousse d’information pour aider à attirer davantage d’entrepreneurs immigrants francophones et de travailleurs qualifiés dans la province

L’Île-du-Prince-Édouard espère attirer davantage d’immigrants francophones Un bureau d’affaires de l’Île-du-Prince-Édouard a produit une trousse d’information pour aider à attirer davantage d’entrepreneurs immigrants francophones et de travailleurs qualifiés dans la province

Font Style

Font Size

PEI seeking francophone immigrantsLe conseil de développement économique provincial francophone de l’Île-du-Prince-Édouard (IPÉ) a produit une série de brochures d’information visant à attirer les immigrants francophones.

Le conseil de développement économique provincial francophone de l’Île-du-Prince-Édouard (IPÉ) a produit une série de brochures d’information visant à attirer les immigrants francophones.

Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) a rassemblé huit livrets contenant des renseignements pertinents sur le paysage économique et francophone de l’IPÉ.

Le livret introductif, intitulé « Une nouvelle perspective intéressante : Attirer les immigrants francophones à l’Île-du-Prince-Édouard » souligne l’importance pour la culture et l’économie de la province d’accueillir plus d’immigrants francophones.

« L’Île-du-Prince-Édouard regorge de possibilités économiques pour les francophones et les immigrants parlant le français et souhaitant s’établir au Canada. Plusieurs des importantes industries de la province ont besoin de travailleurs bilingues (français et anglais) et il y a une demande croissante pour de nouveaux entrepreneurs », peut-on lire dans la brochure.

« En plus des possibilités économiques, les immigrants qui s’établissent à l’Île-du-Prince-Édouard jouissent d’une excellente qualité de vie ».

Un tableau de Statistique Canada que l’on trouve dans la trousse démontre que l’IPÉ a connu le taux d’accroissement de la population de 6 % entre 2015 et 2018 — soit le taux le plus élevé au Canada.

Le Conseil économique des provinces de l’Atlantique (APEC) a déclaré que l’immigration internationale constitue « le facteur qui contribue le plus » à la croissance démographique de l’IPÉ. Selon ce rapport, entre 2016 et 2018 l’IPÉ a enregistré le plus grand nombre de nouveaux immigrants par rapport à la taille de sa population.

Cependant, au cours des dernières années, la province n’a pas réussi à attirer beaucoup d’immigrants francophones « [s] ur les 10 000 immigrants vivant à l’Île-du-Prince-Édouard, seulement 225 ont le français comme langue maternelle (francophones). Ceci ne représente que 2,1 pour cent de tous les immigrants qui y vivent », souligne-t-on dans la brochure.

Vérifiez si vous êtes admissible à un programme d’immigration canadien

L’IPÉ fait face aux mêmes problèmes que le reste du Canada en ce qui concerne le vieillissement de la population, et la brochure suggère que l’immigration constitue une solution possible à ce problème.

Ce problème est d’autant plus pressant au sein de la communauté francophone.

Bien que 34 pour cent de la population de l’ÎPÉ soit âgée de plus de 55 ans, chez les francophones ce pourcentage augmente à 51 pour cent. Le fait d’attirer davantage de francophones contribuerait ainsi à renforcer cette communauté.

Le livret affirme plus loin que les immigrants qui peuvent parler à la fois le français et l’anglais gagnent en moyenne 15 pour cent plus de revenus annuels que les travailleurs unilingues.

Industrie et démographie

Les sept autres livrets contiennent des renseignements démographiques et des données économiques sur les régions de l’ÎPÉ ainsi que des renseignements généraux sur la province.

Les cinq plus grandes industries de l’Île-du-Prince-Édouard selon le nombre de travailleurs sont les suivantes :

• Soins de santé et services sociaux
• Commerce de détail
• Administration publique
• Agriculture, foresterie et pêche
• Fabrication

La population francophone représente 13 pour cent de la population totale de l’Île et constitue la troisième plus forte concentration de francophones au Canada, après le Québec et le Nouveau-Brunswick.

La région d’Évangéline, située à l’ouest de l’ÎPÉ, est celle qui a la plus forte concentration de francophones — soit 52 pour cent.

Tous les livrets de la trousse sont disponibles en format imprimé et numérique. Ils peuvent être téléchargés à partir de la page Web du RDÉE.

Vérifiez si vous êtes admissible à un programme d’immigration canadien

© 2019 CIC News Tous droits réservés

Comments

We welcome your feedback

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

+