Comment immigrer au Canada depuis le Liban

Kareem El-Assal
Published: August 18, 2020

L’immigration des Libanais au Canada a débuté en 1882.

Selon le gouvernement canadien, entre 200 000 et 400 000 personnes d’origine libanaise vivent aujourd’hui au Canada.

Au cours des cinq dernières années, environ 1 800 citoyens libanais ont immigré au Canada chaque année.

La principale façon pour les ressortissants libanais d’immigrer au Canada est d’arriver en tant que travailleurs qualifiés.

Dans le cadre de l’actuel plan sur les niveaux d’immigration 2020-2022, le Canada vise l’admission d’au moins 340 000 nouveaux immigrants par an. En raison de la pandémie de coronavirus, cet objectif ne sera probablement pas atteint en 2020. Toutefois, le Canada continue de sélectionner de nouveaux travailleurs qualifiés, comme il l’a fait d'ailleurs tout au long de la pandémie.

Près de 60 % des nouveaux immigrants arrivent au Canada en tant que travailleurs qualifiés.

Les travailleurs qualifiés sont évalués par le Canada sur la base de critères tels que l’âge, l’éducation, les compétences linguistiques et l’expérience professionnelle.

Les citoyens libanais sont avantagés lorsqu’ils postulent en tant que travailleurs qualifiés en raison de leur capital humain.

L'une des raisons de l'avantage dont bénéficient les citoyens libanais est qu'il s'agit de personnes ayant un haut niveau de compétence en anglais et/ou en français, c'est-à-dire des deux langues officielles du Canada.

Entrée express

Dans le cadre du système Entrée express, les candidats à l’immigration peuvent obtenir jusqu’à 290 points pour leurs compétences dans les langues officielles. Cela représente plus de 50 % des points dont un candidat a généralement besoin pour obtenir une invitation à présenter une demande de résidence permanente par le biais d’Entrée express.

Entrée express est le principal programme d’immigration du Canada pour les travailleurs qualifiés. Les candidats intéressés doivent être admissibles à l’un des trois programmes qui relèvent d'Entrée express. Si vous n’avez jamais travaillé ou étudié au Canada auparavant, il est fort probable que vous allez devoir remplir les conditions d’admissibilité du Programme des travailleurs qualifiés fédéral (PTQF)

Si vous êtes admissible au PTQF, vous pouvez soumettre votre profil dans le système Entrée express sur le site web du gouvernement canadien. La soumission d’un profil est gratuite, mais les personnes candidates doivent engager des dépenses pour passer un test de langue anglaise et/ou française, et aussi pour faire évaluer leurs diplômes.

Toutes les deux semaines, le gouvernement canadien invite des candidates et des candidats ayant obtenu les meilleurs résultats dans le cadre d’Entrée express à présenter une demande de résidence permanente. Le gouvernement canadien a pour objectif de traiter les demandes de résidence permanente dûment remplies dans un délai de six mois.

Pendant la pandémie de la COVID-19, le Canada a continué à procéder à des rondes d’invitations toutes les deux semaines et a invité les candidats à l’immigration retenus qui vivent actuellement à l’étranger. Cela est dû au fait que le gouvernement canadien reconnaît que l’immigration sera essentielle à l’économie canadienne après la pandémie.

Pour savoir si vous êtes admissible dans le cadre d'Entrée express

Les PCP et le Québec

Il existe deux autres options principales pour les travailleurs qualifiés libanais.

Le Programme des candidats des provinces (PCP) permet aux provinces et territoires du Canada de désigner des travailleurs qualifiés qui répondent à leurs besoins économiques. Si vous avez le profil professionnel recherché et/ou de solides compétences en français, vous pouvez obtenir une désignation de résident permanent auprès de l’une des neuf provinces et deux territoires qui ont un PCP. Vous pouvez présenter une demande directement dans le cadre d’un volet du PCP.

La meilleure chose à faire est de soumettre un profil Entrée express (si vous êtes admissible), car cela vous donnera plus d’options. Si vous avez un profil dans le bassin d’Entrée express, vous pouvez soit obtenir une invitation à présenter une demande de résidence permanente directement du gouvernement canadien, soit d’une province ou d’un territoire dans le cadre du PCP.

Les provinces comme l’Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse sélectionnent des travailleurs qualifiés qui parlent français, et les candidats libanais retenus trouveront dans ces provinces de fortes communautés libanaises.

La troisième option principale que les ressortissants libanais peuvent envisager est d’immigrer grâce au système pour les travailleurs qualifiés du Québec. Contrairement aux autres choix, les Libanais qui demandent à immigrer au Québec doivent parler français.

Si l’on regroupe toutes les différentes options pour les travailleurs qualifiés au Canada, les citoyens libanais disposent de plus de 100 programmes d’immigration pour les aider à obtenir la résidence permanente au Canada.

Obtenez une évaluation gratuite pour les travailleurs qualifiés

Traduit de l'anglais par Alexandra Miekus

© 2020 CIC News Tous droits réservés

Share this article
Share your voice
Did you find this article helpful?
Thank you for your feedback.
Subscribe to our newsletter
Did you find this article helpful?
Please provide a response
Thank you for your helpful feedback
Please contact us if you would like to share additional feedback, have a question, or would like Canadian immigration assistance.
  • Do you need Canadian immigration assistance? Contact the Contact Cohen Immigration Law firm by completing our form
  • Send us your feedback or your non-legal assistance questions by emailing us at media@canadavisa.com
Related articles
Comment immigrer au Canada en tant que francophone
Quebec City
Est-il avantageux de connaître le français pour immigrer au Canada?
Ontario: 102 invitations envoyées aux candidats à l’immigration francophones
Ville de Toronto
Immigrer au Canada en tant que francophone
Les francophones sont les bienvenus partout au Canada
Top Stories
8 Tips for the Listening Component of your CELPIP Test
IRCC proposes amendments that require students to re-apply for a study permit if they change schools in Canada
New data suggests growing demand for temporary foreign workers in several Canadian industries
Join our free newsletter. Get Canada's top immigration stories delivered to your inbox.
Subscribe
More in Work
New data suggests growing demand for temporary foreign workers in several Canadian industries
This illustrates the continuation of an upward trend – save for 2020, due in part to the COVID-19 pandemic – that has persisted since at least 2016.
Finding your first job as an international graduate in Canada 
candidate's waiting for a job interview in an office.
Six frequently asked questions about Canadian work permits
A group of working professionals, in an office building.
Why IRCC may refuse your application for a post-graduation work permit
Female entrepreneur working using laptop looking at camera.
Link copied to clipboard