CIC News > Latest News > Immigration > Quebec > Québec conclut des ententes pour faciliter l’embauche et la rétention des travailleurs étrangers Le Québec devient la première province canadienne à signer un accord avec Ottawa dans le but de remédier aux pénuries de main-d'œuvre actuelles.
Accord Quebec Canada Accord Quebec Canada

Québec conclut des ententes pour faciliter l’embauche et la rétention des travailleurs étrangers Le Québec devient la première province canadienne à signer un accord avec Ottawa dans le but de remédier aux pénuries de main-d'œuvre actuelles.

Font Style

Font Size

Le gouvernement du Canada adopte des mesures pour faciliter l’embauche de travailleurs temporaires au Québec, a annoncé aujourd’hui la province.

Après des mois de négociations, le Québec est parvenu à un accord avec le gouvernement fédéral canadien pour mettre en œuvre trois nouvelles mesures visant à aider les employeurs et les entreprises qui font face à des pénuries de main-d’œuvre. Le Québec devient ainsi la première province à conclure une telle entente avec Ottawa pour pallier la crise actuelle en matière de main-d’œuvre. Les pénuries de main-d’œuvre, qui existaient au Québec avant la pandémie, se sont aggravées au cours des derniers mois avec la reprise des activités économiques.

Les trois nouvelles mesures qui seront mises en œuvre au cours des prochaines semaines sont les suivantes :

Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET)

Actuellement, les entreprises qui souhaitent embaucher des travailleurs étrangers peuvent le faire à raison de 10 pour cent de leur effectif. Ce pourcentage sera désormais porté à 20 pour cent.

L’augmentation de la limite de travailleurs étrangers temporaires par lieu d’emploi sera mise en œuvre pour certains secteurs d’activité et inclura certaines professions peu spécialisées (de niveau C selon la Classification nationale des professions-CNP) et en forte demande se trouvant sur la Liste des professions admissibles au traitement simplifié. Le gouvernement du Québec travaillera avec la Commission des partenaires du marché du travail (un organisme provincial de consultation regroupant les intervenants du marché du travail) afin d’identifier les secteurs d’activité qui bénéficieront de cette mesure, a indiqué le gouvernement dans un communiqué de presse émis aujourd’hui.

Obtenez une consultation gratuite sur l’obtention d’un permis de travail au Québec

Permis de travail ouvert pour les demandeurs de résidence permanente

La demande du Québec de mettre en œuvre une mesure qui permettra à certains travailleurs étrangers temporaires de travailler au Québec dans un emploi de leur choix en attendant d’obtenir la résidence permanente a également été approuvée par Ottawa.

Au Canada, les travailleurs étrangers temporaires peuvent habituellement obtenir un permis de travail ouvert transitoire pour continuer à travailler en attendant une décision sur leur demande de résidence permanente. Toutefois, les travailleurs qui présentent leur demande dans la province de Québec ne sont pas admissibles à ce permis ouvert.

À compter du 31 août 2021, les travailleurs qui sont titulaires d’un CSQ dans la catégorie des travailleurs qualifiés et qui ont un accusé de réception confirmant que leur demande de résidence permanente a été transmise au gouvernement fédéral auront accès à un tel permis de travail ouvert.

La durée du permis de travail sera d’une période initiale de 24 mois et pourra être renouvelée pour 12 mois supplémentaires. Il sera assorti d’une restriction selon laquelle le lieu d’emploi doit demeurer au Québec.

Le partenaire ou le conjoint du demandeur principal pourra également obtenir un permis de travail ouvert, quel que soit le niveau d’emploi occupé par le demandeur principal.

Programme de mobilité internationale plus (PMI+)

Le Québec et le gouvernement fédéral ont également convenu de mettre en œuvre une nouvelle procédure dans le cadre du Programme de mobilité internationale (PMI), baptisée PMI+.

Celle-ci prévoit la délivrance annuelle de 7 000 permis de travail exempts de l’Évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT) à certains titulaires de CSQ qui se trouvent encore à l’étranger. Le PMI+ permettra à ces personnes d’accélérer leur arrivée au Québec pour occuper un emploi et répondre aux besoins de main-d’œuvre dans certains secteurs clés de l’économie québécoise.

Obtenez une consultation gratuite sur l’obtention d’un permis de travail au Québec

© CIC News Tous droits réservés. Visitez CanadaVisa.com pour découvrir vos options en matière d’immigration canadienne.