CIC News > Latest News > Immigrate > National & Regional News > Comment immigrer au Canada à partir du Cameroun Plus de 100 options d'immigration sont offertes aux candidats à l'immigration dans la catégorie économique au Canada.
Immigrer au Canada depuis le Cameroun Immigrer au Canada depuis le Cameroun

Comment immigrer au Canada à partir du Cameroun Plus de 100 options d'immigration sont offertes aux candidats à l'immigration dans la catégorie économique au Canada.

Font Style

Font Size

To read this article in English, click here.

Avant la pandémie, le nombre d’immigrants camerounais au Canada augmentait chaque année.

De 2015 à 2019, le nombre d’immigrants camerounais a augmenté de 45 %, pour atteindre 2 950 nouveaux résidents permanents. La crise du coronavirus a eu un impact significatif sur ces chiffres, puisque seulement 780 immigrants sont arrivés au Canada en provenance du Cameroun à la fin du deuxième trimestre de 2020.

Statistique Canada rapporte qu’en 2016, il y avait au moins 10 265 Camerounais au Canada. En outre, le Cameroun a été l’un des principaux pays de naissance des nouveaux arrivants noirs en ce qui concerne l’immigration dans la catégorie économique pour la période 2011-2016.

Vérifiez si vous êtes admissible à un programme d’immigration canadien

Avec plus de 100 programmes d’immigration économique, il peut être difficile de savoir par où commencer. Voici quelques-unes des voies que les Camerounais peuvent emprunter pour obtenir la résidence permanente au Canada.

Entrée express : La voie la plus populaire

La plupart des immigrants de la classe économique obtiennent la résidence permanente par le biais d’Entrée express.

Entrée express est le système qui gère les demandes des trois programmes fédéraux d’immigration suivants : le Programme des travailleurs qualifiés, le Programme des travailleurs de métiers spécialisés et la Catégorie de l’expérience canadienne.

Les candidats admissibles reçoivent une note basée sur leur expérience professionnelle, leur éducation, leur âge et leurs compétences linguistiques en anglais ou en français. Ces points sont communément appelés « des points Entrée express », mais ils sont officiellement des points du Système de classement global (SCG). Le nombre maximum de points SCG qu’une personne peut obtenir est de 1 200, mais la plupart des personnes ont une moyenne inférieure à 500 sans nomination provinciale (une autre voie d’immigration que nous expliquons ci-dessous).

Le Canada envoie ensuite des invitations à présenter une demande (IPD) de résidence permanente aux candidats ayant obtenu les meilleurs scores dans le cadre du SCG d’Entrée express. Une fois l’IPD reçue, les personnes candidates peuvent demander la résidence permanente.

Les Programmes des candidats des provinces : conçus pour cibler les immigrants qui correspondent aux besoins du marché du travail dans les régions

Bien que le gouvernement fédéral ait le dernier mot sur la question de savoir qui peut immigrer au Canada, les provinces peuvent se porter garantes de certains candidats dans le cadre de leurs Programmes des candidats des provinces (PCP).

À l’exception du Nunavut et du Québec, qui ont leurs propres programmes d’immigration, toutes les autres provinces canadiennes ont un PCP. Il peut s’agir de « désignations améliorées » dans le cadre desquelles les candidats doivent avoir un profil Entrée express pour être admissibles, ou de « désignations de base » et traiter directement avec le gouvernement provincial.

Les désignations améliorées peuvent être une option pour ceux qui ont obtenu un score plus faible dans le cadre d’Entrée express. Cela, notamment parce que les candidats qui obtiennent une nomination provinciale reçoivent automatiquement 600 points de plus dans le SCG. Ces points supplémentaires leur garantissent généralement une IPD dans le cadre d’Entrée express.

Certains PCP, comme le volet Priorité basée sur le capital humain de l’Ontario, n’exigent pas nécessairement que les candidats soient au Canada pour obtenir une nomination provinciale, mais demandent que les candidats aient une expérience de travail dans certaines professions afin de remédier aux pénuries de main-d’œuvre.

Avoir des compétences en français ouvre des portes au Canada

La province de Québec est principalement francophone et possède son propre programme d’immigration qui est adapté aux francophones et aux candidats bilingues maîtrisant bien la langue française.

Certains PCP ciblent également les candidats francophones, comme le volet Travailleurs qualifés francophones de l’Ontario. La Nouvelle-Écosse a également invité des candidats francophones dans le cadre du volet des Priorités du marché du travail.

Dans le cadre d’Entrée express, les personnes candidates peuvent obtenir jusqu’à 30 points supplémentaires lorsqu’elles parlent à la fois l’anglais et le français, même si le français est leur langue seconde.

Vérifiez si vous êtes admissible à un programme d’immigration canadien

Traduit de l’anglais par Alexandra Miekus

© 2020 CIC News Tous droits réservés

Comments

We welcome your feedback

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

+