CIC News > Latest News > Immigrate > Quebec > En dépit de la polémique, le nombre de déclarations d’intérêt révèle l’attrait pour l’immigration vers le Québec Plus de 91,000 profils ont été soumis par le biais du nouveau portail Arrima en vertu du Programme régulier des travailleurs qualifiés

En dépit de la polémique, le nombre de déclarations d’intérêt révèle l’attrait pour l’immigration vers le Québec Plus de 91,000 profils ont été soumis par le biais du nouveau portail Arrima en vertu du Programme régulier des travailleurs qualifiés

Font Style

Font Size

Plus de 91,000 candidats à l’immigration ont soumis leur déclaration d’intérêt par le biais du nouveau portail Arrima depuis son ouverture en septembre dernier – une période de 6 mois marquée par l’ascension au pouvoir du nouveau gouvernement de la province, Coalition Avenir Québec (CAQ).

Le 18 septembre 2018, le gouvernement libéral a introduit le portail Arrima afin de gérer les profils soumis en vertu du Programme régulier des travailleurs qualifiés, cela avant la victoire de la Coalition Avenir Québec lors de l’élection provinciale du 1er octobre 2018.

Un système de déclaration d’intérêt requiert des candidats intéressés la création d’un profil qui est ensuite entré dans la banque des déclarations d’intérêt du programme régulier des travailleurs qualifiés du Québec.

Les profils contiennent des informations concernant l’éducation, l’expérience professionnelle, le domaine de formation ainsi que les capacités en langue française parmi d’autres détails, et les invitations à présenter une demande pour un certificat de sélection du Québec (CSQ) pourraient être émis aux candidats en vertu de ces facteurs potentiels ainsi que la demande de main d’œuvre dans une certaine région du Québec.

Jusqu’à présent, le Ministère de l’immigration du Québec (MIDI) est encore attendu d’émettre les invitations en question à ceux dans la nouvelle banque des candidats.

Découvrez si vous êtes éligible pour l’immigration au Québec.

Le ministre de l’immigration du Québec, Simon Jolin-Barrette a indiqué que MIDI doit d’abord s’occuper des 18,000 demandes en attente qui furent soumises en vertu du programme régulier des travailleurs qualifiés par le biais de l’ancien modèle du premier arrivé, premier servi, remplacé par le nouveau système de déclaration d’intérêt.

Plutôt que de traiter les demandes en attente, le gouvernement a proposé d’annuler ces demandes afin de pouvoir se concentrer sur les déclarations d’intérêt soumises par le biais d’Arrima.

L’association principale des avocats en droit de l’immigration, AQAADI, a demandé à MIDI de reconsidérer l’idée controversée, indiquant que le gouvernement devrait plutôt accélérer le traitement des demandes en en attente.

Cependant, Jolin-Barrette indique que le système de déclaration d’intérêt est plus apte à adresser les besoins du marché du travail québécois parce que le portail permet à MIDI d’identifier et de sélectionner les candidats avec de l’expérience professionnelle pertinente au manque de main d’œuvre de la province, notamment dans les régions périphériques, où le manque de main d’œuvre se fait ressentir le plus.

Annuler les demandes en retard pourrait aider à réduire le délai de traitement des demandes de CSQ de 36 à six mois, argumente le ministre.

L’agence de presse du Québec TVA reporte que 91,307 profils ont été soumis en vertu du Programme des travailleurs qualifiés par le biais du nouveau portail Arrima depuis son ouverture le 18 septembre 2019 – juste deux semaines avant l’élection du CAQ.

De ces 91,307 profils, 5,260 candidats ont déclaré avoir une profession administrative, 2,160 ont listé leur profession en tant qu’infirmier/ère et 720 autres profils en tant qu’ingénieur électricien.

Les six mois depuis la mise en place d’Arrima ont également vu le CAQ  aller au bout de leur promesse de campagne d’introduire une réduction temporaire des cibles d’immigration du Québec par environ 10,000  nouveaux arrivants par an.

Le CAQ indique que les politiques d’immigration ont pour but d’assurer que les nouveaux arrivants soient mieux intégrés dans la majorité francophone de la province ainsi que mieux adapté aux opportunités d’emplois existantes.

Pour plus d’informations sur le portail Arrima, visitez cette page dédiée.

Découvrez si vous êtes éligible pour l’immigration au Québec.

Traduit par Lauralee Beaurieux

© 2019 CICNews tous droits réservés.

Comments

We welcome your feedback

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

+